Vive la consommation spirituelle ?!

Heu oui vous avez bien lu … l’association de ces deux mots semble à priori relever de l’oxymore non ?
Pourtant, nous “consommons” souvent de la spiritualité sous diverses formes: stages de “développement personnel”, yoga, tantra, méditation … mais aussi lectures, retraites, voyages “spirituels”.
L’un des domaines traité dans cet excellent article :  Les produits “détox” sont-ils les prémices d’un nouveau régime “Retreat” ?
est celui de la consommation des aliments et de l’aimergence naissante qui consiste à consommer des aliments spirituels et éthiques. Un business prometteur que nos amis américains investissent sans perdre de temps !

A mesure que l’homme perd confiance en la religion et la transcendance, il recherche du sens et une nouvelle spiritualité à travers ses actes de consommation. Les aliments deviennent ses “fétiches”, assurant l’élévation de son âme au sein de la société. L’envolée des cures “Détox” est-elle un des 1er prémices d’un nouveau régime “Retreat”… ?

Le principe d’incorporation est donc très présent dans les représentations alimentaires : l’individu doit maîtriser ce qu’il mange sous peine de perdre le contrôle de ce qu’il est et/ou de ce qu’il veut être !

Un aliment “bon à penser” = un aliment “spirituel”
 
Un aliment porteur de sens, “bon à penser” doit donc désormais pouvoir faire valoir ses qualités symboliques. Celles-ci peuvent se traduire par un produit éthique (commerce équitable…), respectueux pour la planète, nutritionnellement correct (léger…), sain (“sans”…), etc. 

Like
Écrit par
Marc Tirel
Voir tous les articles
Laisser une réponse

Écrit par Marc Tirel