Du hard au soft pour finir par le wise ?

D’après l’article “These Could Be the World’s Biggest Economies by 2030” d’ici 11 ans le classement des puissances économiques mondiales aura subit de profondes modifications …

Voici l’analyse pertinente (récupérée depuis facebook) qu’en fait Navi Rajou, lecteur occasionnel d’aimergences :

La Chine et l’Inde vont dominer la liste des 10 grandes puissances économiques en 2030 (en termes de parité du pouvoir d’achat). LA FRANCE NE FIGURE MEME PAS DANS CETTE LISTE ! Il est temps que la France se réveille et RE-ORIENTE sa politique étrangère (et économique) vers…L’ORIENT! Ce qui est certain c’est que la France est inexorablement destinée à devenir une “puissance moyenne” (medium-size power) d’ici 2030. Mais voici la bonne nouvelle: contrairement au paradigme de pouvoir du 20eme siècle durant laquelle la puissance se mesurait soit par la “force de frappe” ou la “force de charme” (“hard power” ou “smart power”), au 21eme siècle ce qui va captiver les gens c’est la “force de CONSCIENCE” (ce que j’appelle “Wise Power” ou “Puissance de l’Etre”) des pays sur la scène mondiale. Les décisions politiques/économiques prises par les décideurs français dans les 10 prochaines années vont déterminer si en 2030 la France sera:
1) Une maison de retraite et un musée…ou
2) Un (épi)centre de rayonnement de valeurs morales et d’inspiration pour le reste du monde
Remplaçons l’idée d’une France CONQUERANTE par une France CAPTIVANTE

Intéressant! Est-ce que pour vous le “Wise power” est différent du “soft power”?  

C’est similaire. Mais souvent le “soft power” est défini (et se pratique) par des produits culturels (films, livres) et actions concrètes (philanthropies, aide, etc.). Mais les gens qui exercent le Wise Power ne cherchent ni a conquérir ni a séduire l’esprit ou le cœur des autres. Ils RAYONNENT avec leur grande conscience et attirent les gens vers eux: c’est le cas de Gandhi (dont on va célébrer le 150eme anniversaire en 2019!): il captivait les gens par sa pure présence et son intégrité et sa philosophie de non-violence.

Il ne reste plus qu’à mettre en place le système et trouver les dirigeants qui sauront faire preuve de leur grande conscience et sagesse et rayonner bien au delà des frontières des états… mais dans un tel système aura-t-on encore besoin de dirigeants ?  leur sagesse ne leur dictera-t-elle pas de s’effacer pour que le peuple, les citoyens eux aussi devenus sages décident de leur destinée sereinement ?


Like
Écrit par
Marc Tirel
Voir tous les articles
Laisser une réponse

Écrit par Marc Tirel