Angles morts

Durant la 2e guerre mondiale, la Marine a étudié les endroits où renforcer ses avions. Résultats selon leurs données: les ailes, le dos et les ailerons. Mais une personne n’était pas d’accord. Le statisticien disait qu’il fallait plutôt renforcer là où il n’y avait pas eu d’impacts (le nez, les moteurs, le corps). Ses collègues…

Cette aimergence est seulement accessible avec un abonnement abonnement au site aimergences pour les particuliers and abonnement au site aimergences pour les entreprises.
Log In S’abonner
Like
Écrit par
Marc Tirel
Voir tous les articles
Écrit par Marc Tirel