L’uchronie est un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification du passé. Parmi les romans à lire il y a l’extraordinaire “La Part de l’Autre” de Eric-Emmanuel Schmitt. Hitler y réussit son concours d’entrée à l’école des Beaux Arts de Vienne … et le 20ème siècle s’en retrouve bouleversé.
Plus récent, “Civilizations” de Laurent Binet, imagine que Colomb ne découvre pas l’Amérique en 1492 mais qu’à la place les Incas envahissent l’Europe en 1531…

Pour aller plus loin dans les Uchronies le site “Les Ateliers de l’Antemonde” propose de fabriquer des imaginaires enthousiastes et critiques. Vous y trouverez l’ouvrage “Bâtir aussi” qui rassemble plusieurs nouvelles…

2011, les printemps arabes ont donné le ton à d’autres révoltes. Un mouvement mondialisé s’étend, c’est l’Haraka. Les productions industrielles, les États et toutes les hiérarchies vacillent. Des dynamiques populaires s’entrechoquent pour répondre aux nécessités de la survie et dessiner un futur habitable.
2021, les communes libres s’épanouissent sur les ruines du système. Comment vivre avec l’héritage de l’Antémonde ? Comment faire le tri des objets et des savoirs d’une époque aux traces tenaces ? Les haraks dessinent leur quotidien en fonction de leurs ressources et de leurs rêves. Des dynamos aux rites funéraires, des lave-linge aux assemblées, ces nouvelles d’anticipation politique racontent non pas une utopie parachutée, hors-sol, mais des mondes qui se confrontent à la matière, à ce qui résiste dans les têtes, où les routines collectives bâtissent un monde qui s’espère sans dominations.

Like
Écrit par
Marc Tirel
Voir tous les articles
Laisser une réponse

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Écrit par Marc Tirel