Tout Va bien : Le journalisme de solution

Hier, l’aimergence traitait du nouveau marché du clonage des chiens et chats. Je concluais avec la phrase “vivement que les prix baissent” qui se voulait une phrase humoristique à prendre au deuxième degré… Je tenais à le préciser car un fidèle lecteur m’a illico envoyé un mail en s’étonnant de mon choix pro-clonage. En fait…

Cette aimergence est seulement accessible avec un abonnement abonnement au site aimergences pour les particuliers and abonnement au site aimergences pour les entreprises.
Log In S’abonner
Like
Écrit par
Marc Tirel
Voir tous les articles
Écrit par Marc Tirel