Rewilding Europe : privatiser la nature pour la sauver ?

Ce mercredi s’est signé un acte de vente pas comme les autres. ASPAS, Association pour la Protection des Animaux Sauvages, a acheté 500 hectares au cœur du parc du Vercors, pour en faire une réserve où arbres, plantes, insectes, loups, cerfs renards sangliers aigles et vautours pourront vivre sans aucune pression d’activités humaines : ni coupe…

Cette aimergence est seulement accessible avec un abonnement abonnement au site aimergences pour les particuliers and abonnement au site aimergences pour les entreprises.
Log In S’abonner
Like
Écrit par
Marc Tirel
Voir tous les articles
Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Écrit par Marc Tirel